Test du rangerfone S19

Le Rangerfone S19 ( ou S15) selon les distributeurs est une smartphone durci similaire au Toughshield R500+ déjà testé ici

1°) Description du smartphone testé:

La structure de protection de ce smartphone parait solide et bien conçue. La batterie est facilement accessible sous un capot fixé par deux vis qui peuvent être retirées même avec une pièce de monnaie.

S15 face avant S15 face arrière

Il est livré avec la version Android 4.2.2

Screenshot_2014-07-11-09-21-18

Il peut accueillir 2 cartes SIM de taille  »normale » et une carte micro SD pour étendre la mémoire..

L’écran est un 4″ avec une résolution de 854*480. Le processeur est un MTK 6589. La  référence MKT  correspond à un fabricant  taiwanais : Media Tek  qui s’impose progressivement sur le marché des smartphones grâce à des prix très attractifs. Il n’a pas encore fait l’unanimité sur le plan des performances.

Il offre deux boutons  supplémentaires: SOS et PTT  mais ni le fournisseur ni les revendeurs ne daignent  indiquer comment les utiliser dans des applications tierces malgré de multiples relances, contrairement à Toughshield……

S15 coté connecion

S15 coté tonalité

Un des points positifs est sa batterie de capacité 2600mAh.

2°) La batterie

Dans un premier temps on a effectué une charge complète dans le smartphone puis on a retiré la batterie du smartphone pour la placer dans un circuit de décharge composé d’une résistance de puissance, d’un voltmètre et d’un ampèremètre. Les deux appareils de mesure sont connectés à un PC qui collecte les données.

Tension décharge batterie sur résistance

On constate que la sécurité interne de la batterie arrête la décharge 3 Volts.  Le plus souvent le seuil de sécurité est à 2,5V, mais ce niveau n’est pas déterminant puisque le smartphone arrête de fonctionner et de tirer sur la batterie dès 3,5 V. La capacité calculée à partir de ces données est de 2600mAh, en complet accord avec la spécification fournisseur.

L’application Battery Monitor Widget   permet d’accéder à la valeur du courant consommée par le smartphone. Un test de décharge et le calcul de la capacité à partir de ces données confirme la valeur de 2600 mAh , ce qui valide la valeur du courant obtenue avec cette application. Les mesures de consommation de ce smartphone s’en trouveront grandement simplifiées par la suite.

L’exploitation des résultats du test de décharge mettent en évidence un petit problème de qualité concernant le % charge affiché : on constate un écart de niveau, un saut  de valeur vers les 15% et un blocage à 1% pendant 1/2 heure en fin de décharge

Décharge S19

La charge: On a testé plusieurs chargeurs secteurs. Ce smartphone est compatible avec les chargeurs   »Android » ou les chargeurs « Apple ». Dans tous les cas il se cale à un courant de 1000mA au départ de la charge et la durée de charge est pratiquement constante. Un aspect intéressant à noter est son comportement avec le Hub Orico:  

Charge S19

On mesuré par ailleurs  les caractéristiques du Hub Orico en tant que chargeur. Il fournit une tension de sortie inférieure à 5V, un peu trop faible  pour offrir un débit de courant optimum, mais on atteint tout de même une charge à plus de 800mA et cela sans utiliser un cordon spécialement performant tel que celui proposé ici.  L’intérêt est qu’il est possible de continuer à transférer des données entre un PC et ce smartphone même avec ce courant de charge. Ce smartphone est donc conforme à la nouvelle norme  USB BC 1.2

La consommation:

       L’écran en réglage luminosité maximale consomme 230mA, et ceci quelque soit le type d’image à afficher, ce qui est typique d’un écran LCD.
Le GPS  consomme 55 mA environs
       En mode vidéo avec écran à luminosité maximale et son au maximum aussi il consomme 285mA

Cela constitue une belle autonomie avec sa batterie de 2600mAh

3°) Le GPS

Dès les premiers test on a constaté un délai relativement long pour faire un fix. Par contre la précision semble tout à fait correcte comparée à mon Galaxy Nexus.

On a voulu mieux quantifier cette sensation de lenteur de fix. Un log a été ajouté à l’application WRIM  où sont enregistrés les temps entre le lancement de l’application et l’obtention du fix du GPS.

Les résultats sont reportés sur le graphique suivant:

 GPS fix S19 et GN

Les relevés en bleu concernent le S19 tel que réceptionné: seulement 40% des premiers fix se font en moins de 30 secondes…. ce n’est pas beaucoup si on compare à un Galaxy nexus ( relevés en vert) qui totalise plus de 90% de démarrages en moins de 30 secondes.

Ce problème de fix avec les processeurs MTK semble bien connu. La société a d’ailleurs mis en place  EPO un système « amélioré » du A-GPS et un site FTP sur lequel il faut se connecter pour mettre à jour les fichiers  correspondants. La mise à jour se révèle délicate en raison de nombreux échecs de connexion ,mais quand on y arrive on note une petite amélioration des fix (relevés mauves): on passe à près de 80% de fix en moins de 30s  mais il reste encore trop de fix >60. Plusieurs sites expliquent la marche à suivre dont celui-ci

4°) Autres observations

Les photos sont très correctes même en faible éclairage. On note quelques instabilités de la mise au point automatique. La lecture de codes à barre ne pose aucun problème.

Le NFC fonctionne correctement

 


Répondre

Le Lion du guidon |
LGN tunisie |
Bonsai amateur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Veolia Corse Tour 2011
| olivaurelie
| Bienvenue chez Patty