Archive pour août, 2012

Consommation du Galaxy Nexus : quelques relevés

 

A) Consommation du GPS:

   1) Méthode de réalisation des relevés : J’ai utilisé le programme GPS Test en configuration affichage permanent, ce qui permet de maintenir le GPS actif autant que souhaité. Par ailleurs l’écran est réglé à luminosité maximum et le smartphone est en mode avion. J’ai pu constater,au cours d’essais réalisés sur un HTC Désire, que ce réglage permet d’obtenir un courant de décharge constant. Je suppose que le Galaxy Nexus se comporte de manière équivalente. Il n’est pas possible de le vérifier simplement puisque Samsung ne donne pas accès aux valeurs de courant sur ses smartphones.

   2) Résultats : Deux courbes de décharge complète ont été enregistrées. Une première dans la configuration d’origine de mon Galaxy Nexus à savoir Android 4.0.4 build IMM76I. La courbe est repérée  »Stock ».  La deuxième repérée  »Root » a été enregistrée une fois le smartphone  »rooté »,   »GPS Control SiRF StarIV’ installé afin de désactiver l’option  »static navigation ». Voir l’article sur le GPS du Galaxy Nexus pour plus de détails. 

Consommation du Galaxy Nexus : quelques relevés dans Ecran D%C3%A9charges-GN-comparaison2

3) Commentaires . On constate que les deux courbes de décharges sont pratiquement identiques.  Le smartphone est resté immobile pendant chacun des deux enregistrements. on aurait pu penser que l’option  »static navigation »  qui dégrade dans certaines conditions les indications du GPS conduise au moins , en contre partie, à une augmentation de l’autonomie. On peut constater qu’il n’en est rien……. Pourquoi alors avoir activé cette option qui ne fait finalement que dégrader  les données GPS????

  On peut noter aussi que le niveau de batterie de 23% n’existe pas dans aucun de ces deux relevés. Confirmation, je dispose de nombreux autres relevés où ce niveau n’existe pas non plus……

B) Consommation de l’écran:

   1) Etablissement d’une table de correction: Malgré que j’ai choisi une configuration où le courant de décharge est très certainement constant,  la courbe du % de charge en fonction du temps n’est pas une droite. L’écart peut être  important à certains niveaux . Les mesures de consommation de l’écran ont été effectués sur une période plus courte que les mesure précédentes de consommation du GPS. J’ai donc appliqué une correction sur les relevés en fonction d’une table de correspondance établie à partir de la courbe de relevé réel et de la droite de décharge corrigée. Ces deux éléments sont représentés sur la figure suivante: 

Galaxy-nexus-charge-corrig%C3%A9e dans GPS

     2) Méthode de calcul corrigé de la consommation: On enregistre les % de charge pendant l’essai. A l’aide de la table de correction établie précédemment on place les deux % de charge corrigés correspondant au début et à la fin de l’essai. Ensuite on détermine la pente de la droite qui joint ces deux points ; Ici l’utilisation d’Excel  m’a permis d’obtenir directement l’équation de la droite

Conso-Ecran-GN-methode- dans Smartphone

La valeur du courant est obtenue de la manière suivante  I mA = 1750* 426,67/(24*100)  où 1750 est la capacité nominale de la batterie en mAh et  426,67 la pente de la courbe  de consommation corrigée.

 3) Résultat :J’ai obtenu les valeurs suivantes:
- Ecran réglé à luminosité maximale sur une image 100% blanche : 310mA
- Ecran réglé à luminosité maximale sur une image 100% noire: 190mA
- Ecran réglé à luminosité minimale sur une image 100% blanche: 190mA
A titre de comparaison j’avais effectué un relevé similaire sur mon HTC Désire: la consommation sur une image noire était de 110mA

J’ai découvert tout récemment les résultats d’analyses très similaire effectuée sur un Nexus S par Steve Mould et sur Galaxy Nexus  par  »Davidsmonkeyroost » (http://forum.xda-developers.com/showthread.php?t=1366878&page=8) . Ce dernier a réalisé ses tests avec des décharges complètes. Cela évite de faire des corrections de lecture de % de charge. Cela donne:
- Luminosité maximale image 100% blanche : décharge en 5h soit 1750mAh/5h=350mA
- Luminosité maximale sur image 100% noir : décharge en10h50 soit 160mA
Le temps de décharge complète ne change pratiquement pas si on choisit la luminosité maximale avec image noire ou luminosité minimale image noire ou blanche. Ces résultats sont assez concordants avec mes relevés.
Steve Mould ( http://blog.stevemould.com/phone-battery-save-black-wallpaper/) trouve, lui,14% de perte de batterie en deux heures sur un écran noir du Nexus S, ce qui se traduit par un courant de 105mA avec la batterie d’origine de 1500mAh.  Les deux smartphones HTC Désire et Nexus S ont un écran  de même technologie: AMOLED  et de même résolution 480*800, par contre les dimensions sont différentes.

Les pixels noir d’un écran AMOLED ne consomment probablement aucun courant, par contre l’ensemble de l’électronique de commande des pixels doit continuer à consommer. Recherchons donc la consommation par pixel:
L’écran du  HTC Désire ou du Nexus S comporte 480*800 pixels soit 384 000 pixels. La consommation de chacun des smartphones est très similaire soit  110mA ce qui représente une consommation par pixel de 0,29µA
Concernant le Galaxy Nexus l’écran de 720*1280 comporte donc 921 600 pixels; la consommation par pixel tombe à 0,2µA

On note une nette réduction de la consommation  par pixel sur la Galaxy Nexus même si le niveau global est quand même élevé: 190mA. C’est en fait un des points critique de l’écran de ce smartphone quand on constate que le basculement  d’un écran totalement noir à un écran totalement blanc à luminosité maximum n’entraine qu’une augmentation de consommation de 120mA….. Il consomme plus pour être piloté que pour l’éclairage lui-même!!!!!  

A titre de comparaison Steve Mould trouve une consommation de 550mA à luminosité maximale sur le Nexus S  et j’ai trouvé une consommation de 300mA sur mon HTC Desire à seulement 50% de luminosité. Pour ce qui concerne les comparaisons de consommation à luminosité maximale il faudrait faire des mesures de luminosité effective (voir http://www.displaymate.com/OLED_Galaxy_S123_ShootOut_1.htm) et tenir compte de la surface de l’écran, le nombre de pixel n’intervient probablement pas directement dans ce cas. Il est admis que  la lisibilité de l’écran du Galaxy Nexus est nettement meilleure en pleine lumière que la lisibilité de l’écran du HTC Desire. Alors que sa surface est sensiblement plus grande, la différence de courant entre l’affichage en noir et l’affichage au maximum de luminosité  est malgré tout nettement plus faible pour le Galaxy Nexus. Cela montre que le rendement lumineux global de ce nouvel écran  du Galaxy Nexus a été nettement amélioré.

4) Conclusions:

Quand on analyse les éléments de consommations des smartphones récents on constate que les constructeurs continuent à progresser très rapidement dans la réduction des consommations des divers composants.  Cela se ressent moins au niveau de l’autonomie en utilisation parce qu’en parallèle les caractéristiques techniques offertes progressent aussi: taille des écrans , résolution, luminosité, capacité des processeurs………. . En fait on n’a pas conscience de ces progrès parce que les fabricants ne communiquent pas dessus.

La consommation sur image noire est, en fait, un paramètre  important pour les écrans de technologie OLED : c’est finalement le niveau  de consommation écran allumé en dessous duquel on ne peut pas descendre quoiqu’on fasse , et on constate que maintenant avec les écrans au format 720*1280 ce seuil devient critique.

 

On peut espérer que l’amélioration du rendement lumineux des écrans de technologie OLED  ( AMOLED, Super AMOLED etc…) va voir pour corollaire l’amélioration de la durée de vie et la réduction de la vitesse de dégradation de ces composants  en utilisation. C’est actuellement le point faible de cette technologie ( voir article sur l’écran du HTC Desire après 2 ans d’utilisation). Ceci est encore acceptable, tant que la fréquence de renouvellement se maintien à niveau élevé, mais  sur les derniers smartphones on atteint maintenant la résolution des PC grand-public, leur taille d’écran va se stabiliser par rapport aux tablettes et aux PC et la puissance des processeurs devient largement suffisante. Il faut donc s’attendre à un ralentissement de la fréquence de changement dans un avenir proche, et , dès lors la durée de vie des écrans de technologie OLED va devenir cruciale.  

Portail automatique avec DEA system

Il y a 7 ans environs nous avons  fait installer un portail automatique à deux battants par une entreprise locale.

Dernièrement le portail a refusé de s’ouvrir et  la lampe de signalisation s’est mise à clignoter de manière inhabituelle.

Bien sûr l’entreprise qui avait assuré cette installation n’existe plus et elle ne m’avait  transmis aucun document concernant cette installation…..

J’ai donc ouvert le boitier de commande et découvert l’adresse internet du constructeur inscrite sur la carte électronique ainsi que la référence de cette  carte: 224RR….. heureusement!!!!

J’ai recherché le site du fabricant que j’ai trouvé sans difficulté: www.deasystem.com, Malheureusement la site est plutôt mal fait et je n’ai pas réussi à trouver la notice d’utilisation de cette carte. J’ai donc dû rechercher sur d’autres sites et j’ai trouvé sans trop de difficulté, par exemple ici.

J’ai constaté que la carte me signalais une erreur 3 quand j’ envoyais un ordre d’ouverture….. Comme je suis  dans une configuration où l’erreur 3 n’ a aucune raison de  se produire,  j’ai compris qu’il y avait surement un problème très sérieux. J’ai donc commencé par vérifier chacun des deux  moteurs et j’ai découvert que l’un des d’eux était totalement détruit à cause d’ une surchauffe.

J’en ai déduit que la carte n’avait pas probablement pas détecté l’arrivée en butée d’un battant  et donc n’avait pas coupé l’alimentation du moteur correspondant.

Conséquence : une carte  et un moteur à changer.

J’ai trouvé ces pièces chez des distributeurs sur internet et les ai commandées.  Entre temps j’ai relevé la configuration de la carte de manière à saisir en suite les même paramètres sur la nouvelle carte. Moins d’une semaine plus tard, j’ai reçu les pièces, remis tout en place puis configuré la nouvelle carte en vérifiant sur la notice fournie avec  cette nouvelle carte que les paramètres correspondait bien à ma configuration. D’après  cette  notice et après vérification des principaux composants de la carte je suis sensé avoir reçu la même carte que la précédente,  donc aucun soucis……

J’effectue les réglages complémentaires et commence les tests….. ouverture O.K , fermeture O.K.   ….   tout va bien…..  sauf que peu de temps après la fermeture des deux battants le battant gauche se ré-ouvre tout seul, puis au bout de 30 secondes environs ils se referme….. puis il se ré-ouvre….. ainsi de suite ….  impossible d’arrêter ce manège.

Je relis la notice , je vérifie les paramètres saisis, je refais l’appairage des télécommandes ….. tout est normal et pourtant le manège reprends!!!!!

Puisque seul la battant gauche s’ouvre, je décide de supprimer l’option d’ouverture dite  »piéton » qui consiste à ne commander que le battant  gauche. Le battant gauche s’arrête alors de battre tout seul…. tiens, serait-ce la solution??? mais, au fait,  pourquoi ce pourrait-être la solution???

Je décide donc de contacter par mail  DEA system France et leur signaler mon problème…… Je n’ai toujours pas de réponse après bientôt 1 mois et demi……

Quelques heures plus tard on constate que le portail est grand ouvert, pourtant après enquête personne n’a joué avec sa télécommande….. Etrange???….. J’active la fermeture avec ma télécommande, le portail s’exécute.  Le lendemain matin le portail est de nouveau ouvert….. Et ces ouvertures incontrôlées  continuent plusieurs jours à la fréquence d’une à deux fois par 24H.

Je pense alors qu’il doit s’agir peut-être d’un problème de sensibilité de la carte à des parasites électriques. En effet la carte  est alimentée en 24V alternatif au travers d’un transformateur torique isolé.  Elle  n’a aucune prise de terre. J’installe donc une terre localement  et je connecte la masse de la carte et la masse du câble d’antenne à cette terre….. mais cela ne change rien… toujours la même fréquence  d’ouvertures spontanées!!!!

Je décide alors de contacter par Email le siège en Italie de DEA system. Aucune réponse à ce jour, non plus …….. Il faut donc que je me débrouille par moi-même

Je vérifie le câble d’antenne ainsi que la connexion au niveau de l’antenne: tout est normal…..

De  guerre lasse je décide de remplacer l’antenne par un court-circuit au niveau du connecteur pour isoler la carte.  Surprise…… ma  télécommande est toujours active !!!  Le récepteur 433MHz est donc très sensible et dispose probablement  d’une antenne intégrée au circuit….. Aucune indication dans la notice d’une telle possibilité!!!!!

Cela fait maintenant trois semaines que j’ai fait ce changement et on n’a pas enregistré d’ouverture spontanée depuis….. Aurais-je enfin résolu le problème?

Conclusions:

a) Il semble que la sensibilité du récepteur placé sur la carte ait été sensiblement améliorée entre la fabrication de 2005 et celle de 2012….. au détriment de sa sensibilité aux perturbations externes  ( ou même internes dans la cas du battement sans fin du portail gauche) . La carte est soi-disant conforme aux règles Européennes sur la CEM (compatibilité électromagnétique)…. J’en doute fort.  Je n’ai trouvé aucune indication sur la notice fournie avec la dernière version de la carte  qui permettrait d’être informé d’un risque de ce type de problème en plus la carte comporte toujours un connecteur pour la raccorder à une antenne!!!!

b) DEA system n’est vraiment pas à l’écoute de ses clients!!!! A une époque où la concurrence est rude, où l’Europe n’est plus compétitive en prix, une entreprise qui n’offre en outre aucun service à ses clients ne devra pas s’étonner si ceux-ci choisissent d’autres fournisseurs……

 

 

 

 

Le Lion du guidon |
LGN tunisie |
Bonsai amateur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Veolia Corse Tour 2011
| olivaurelie
| Bienvenue chez Patty